Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum

Le forum des Indignés Strasbourg
Groupes de travail des Indignés (Strasbourg)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[DEBAT] Dieudonné
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum -> Discussions diverses -> Politique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 08:36 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant



Pour quoi parler d'un humoriste ici ? Mmmm
-Pour certains: c'est un méchant raciste (sic) qui est taxé d'antisémitisme
-Pour d'autres: quelqu'un qui a "compris" certaines choses


On va donc pouvoir se lâcher, par ici Twisted Evil
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Dernière édition par Ced le Lun 5 Déc - 22:30 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Nov - 08:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 08:41 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

 
Citation:
Moi par exemple je fais encore des recherches sur dieudonné (je ne veux pas suivre le troupeau de l'hystérie ambiante dès qu'on parle de lui: moi je suis pour le moment plus porté à croire qu'il est sincère, un gros "rentre dedans" bien gras (je peux l'être alors je comprends). Mais il y a des éléments à clarifier.


_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dartagnan


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 10

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 11:42 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Bien sûr qu'il est sincère, ça se sent dans ses paroles, son attitude. Premièrement, au niveau humoristique c'est quand même l'un des seuls humoristes capable de continuer à faire rire les gens après plus de 3 spectacles (pas comme un Jamel, réduit à faire le pitre sur un plateau de France 2 et qui ne fait plus sourire personne, notamment en "cités") et qui continue d'écrire à une vitesse effrayante (tous les 2 ans environ). L'humour est une arme de l'ironie permettant de dédramatiser une situation, de prendre du recul, de l'analyser sous un angle nouveau, sous des regards différents - chose qu'un Desproges, un Bedos ou un Coluche avaient en leur temps parfaitement compris - et c'est d'ailleurs ce que les gens ordinaires, qui trinquent au travail, dans leur vie de tous les jours, réclament. La question est: pourquoi n'y a-t-il pas plus d'humoristes engagés? Pourquoi sont-ils tous lisses, conventionnels? Vous n'avez pas remarqué à quel point les humoristes actuels apparaissent et disparaissent à une vitesse hallucinante depuis quelques années?

Quant au chapitre des amitiés dangereuses, je pense que Dieudonné a pris conscience de la réalité de la lutte antiraciste (et antifasciste aussi un peu d'ailleurs). Après des engagements dans sa jeune carrière auprès de SOS Racisme, ou autres actions pilotés en sous-main, il a continué à réfléchir de façon autonome, et s'est affranchi du spectacle, au sens de Guy Debord (attention référence situationniste!). Il a donc fait éclater le carcan de la bien-pensance de gauche et d'extrême-gauche ambiante pour faire passer des messages pertinents: questionnez-vous sur les puissants réels du monde, pourquoi en sont-ils là, qu'est-ce que la "haine", une religion?
Il est allé jusqu'au bout de la logique d'une lutte honnête, quitte à s'intéresser et côtoyer de près des investigateurs, esprit-libre qui sont hors-système. Il y a effectivement un bouquin sortie récemment, galaxie dieudo, écrit par un affidé de la CNT. Des néo-anarchistes qui - hélas, et je suis le premier à le déplorer - n'ont plus grand chose à voir avec la glorieuse fraternisation internationale de la Guerre d'Espagne, mais sont devenu un opuscule communautaire qui labellise fa/antifa avec une lutte de retard. Bref, de la production de pensée unique, le contraire de l'esprit critique nécessaire à la lutte des classes...


Revenir en haut
regis


Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2011
Messages: 47

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 12:08 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Je n'ai pas suivi l'affaire d'assez près pour m'exprimer dessus, donc je ne le ferai pas.

J'ai simplement constaté qu'en France, quand vous exprimez une opinion dissidente dans un contexte de pensée unique, vous vous faites lyncher. Voir par exemple Marion Cotillard qui a osé remettre en cause la théorie officielle du 11 Septembre.
_________________
Ils ne savaient pas que c'était impossible... alors ils l'ont fait.
Mark Twain


Revenir en haut
SenobItna


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 52

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 17:05 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Dimanche 31 mai, les militants et le service d’ordre de la liste « antisioniste » (les militants du Parti Anti Sioniste, d’Egalité et Réconciliation, Charles-Alban Schepens et ses hools d’extrême droite du PSG) soit une soixantaine d’individus, ont attaqué massivement une vingtaine de militants et sympathisants antifascistes du XXème arrondissement sur le marché Pyrénées. Bien que présents avec les têtes de liste (Dieudonné, Alain Soral, Yahia Gouasmi, Francesco Condemi...) leur intention n’était visiblement pas politique. Au vu du matériel sorti dès leur arrivée sur le marché (barres de fer, gaz lacrymogènes, casques de moto etc… ) et de l’attitude des dits individus, il ne fait aucun doute qu’ils cherchaient à en découdre sous le regard complice et complaisant des caméras de France 3. Il s’agissait sans doute pour Soral et ses amis de prendre leur revanche sur leur déroute du 24 janvier 2009 : ils avaient alors été chassés d’une manifestation parisienne en soutien au peuple palestinien. Soral, comme à son habitude, les premiers coups à peine échangés, a pris la poudre d’escampette laissant derrière lui un Dieudonné hilare, grimaçant, mais hors de portée de ses opposants. Il ne restait dès lors plus que le vieux leader du PAS, Yahia Gouasmi, pour mener les troupes à l’assaut, entouré de ses nombreuses fidèles cinéastes amateurs (maîtrisant parfaitement l’Art du montage vidéo, elles sortiront, à n’en pas douter, très prochainement une production relatant une toute autre version des faits).
La composition de cette liste ayant déjà été maintes fois commentée, nous rappellerons simplement ici le parcours de certains de ses membres, démontrant ainsi clairement qu’il ne s’agit pas d’une liste antisystème mais bien d’une liste antisémite et d’extrême droite.
Prenons par exemple Mickael Guerin, ex-secrétaire régional du Front National de la Jeunesse Rhône Alpes. Le 18 avril 2009, il était encore aux cotés de Jean-Marie Le Pen à Annecy, pour le lancement de la campagne du vieux leader frontiste.
Il est également le responsable de la section Savoie d’Egalité et Réconciliation, dont le logo est celui des nationaux-bolcheviques : un aigle impérial tenant dans ses serres une faucille et un marteau. Rien de très étonnant quand on sait que Michael Guérin a commencé à militer chez les Jeunesses Identitaires avant de prendre la tête de Jeune Dissidence, la structure jeune du Réseau Radical de Christian Bouchet, qu’il a aujourd’hui quittée. Il signait alors ses articles sous le pseudo Michel Ferrari.
Parlons ensuite de deux franc-tireurs issus du Renouveau Français : Emmanuelle Grilli, ancienne militante du RF, écartée suite à son ralliement à la liste Dieudonné-Soral et Charles Alban Schepens. Celui-ci, bien que n’étant plus adhérent au Renouveau Français, demeure un sympathisant très proche de ce mouvement [1].
Il est le président d’une association satellite, la Fraternité-Franco Serbe, FFS, (dont la marraine n’est autre que Jany Le Pen et dont le but explicite est d’apporter un soutien aux Serbes du Kosovo dans le conflit qui les oppose aux musulmans albanophones de cette région [2]). Présent systématiquement à toutes les « sorties » du RF dans la rue, le plus souvent au côté de son grand ami Thibaud de Chassey, Charles Alban est un sacré personnage : Ce catholique traditionnaliste était l’animateur du « Groupe Nationaliste Bourgogne » à la fin des années 1990, dont le logo faisait alors clairement référence au rexisme de Léon Degrelle. Il fut ensuite secrétaire départemental puis régional du FNJ Bourgogne. Charles Alban sera encore candidat FN en Saône-et-Loire aux élections régionales de mars 2004.
Fréquentant la tribune Boulogne du Parc des Princes (où il vend des écharpes pour financer la FFS et recruter ses hommes de main), il ne rechignait pas à faire la protection rapprochée de Soral, en compagnie de deux anciens leaders du GUD et apporter un soutien actif à Kémi Séba lors de ses nombreux procès et conférences de presse. Le tout entre deux repas servis dans son restaurant du Ve arrdt de Paris, Au doux raisin, qui lui sert à écouler les vins qu’il commercialise sous l’enseigne Sanguis Terrae !
Pour continuer, inutile de nous étendre sur le cas Cotten, nous l’avons déjà traité par ailleurs.
Enfin pour terminer, rappelons que cette liste est soutenue officiellement par le Parti Solidaire Français (anciennement Droite Socialiste), dont les membres s’étaient rendus célèbres en 2008 lors d’une fusillade contre de jeunes immigrés.
Cette liste est donc tout sauf antisystème : un agglomérat d’antisémites, de néo-fascistes et de paranoïaques. Le cirque médiatique orchestré autour de la possible interdiction de la liste par Guéant et Dati aurait pu nous faire perdre de vue l’essentiel : Dieudonné, Soral et toute la bande ne sont que les idiots utiles de Sarkozy et de l’UMP. En multipliant les provocations antisémites, sous couvert d’antisionisme, Dieudonné, Soral et tous leurs amis volent la place, encore chaude, d’antisémites notoires et infréquentables qu’occupait jusqu’alors le parti de Jean-Marie. Avec cette divine surprise à sa droite, le parti du vieux leader frontiste se lave les mains de la perte du rôle qui lui était dévolu. Ce n’est pas un hasard : les prochaines élections, les régionales, se dérouleront en 2010, et le travail que la liste antisioniste avec l’aide de Sarkozy, est en train de réaliser n’est ni plus ni moins que la dédiabolisation pure et simple du FN sur la question de l’antisémitisme. Grâce à eux, pour l’élection des présidents des conseils régionaux, l’UMP pourrait ainsi passer, tout en douceur, sans esclandre, des accords électoraux avec un FN jugé respectable en comparaison à la liste antisioniste.
Leur nombre leur a permis dimanche d’avoir un relatif dessus sur le plan physique. Ils doivent évidemment savoir que nous n’oublions jamais rien, ce site en est la preuve, et que la revanche vient à qui sait attendre... Même longtemps.



[1] Rappelons pour ceux qui croiraient que le Renouveau Français (et Schepens) défend la cause palestinienne que cette organisation est en excellent terme avec les Jeunesses Libanaises Chrétiennes emmenées par Tony Baroud et qui représentent en France les thèses phalangistes les plus ultra, dont les Palestiniens ont pu subir les conséquences dans leur chair par le passé
[2] Pas avares d’une contradiction près, les amis de Charles Alban ne cessèrent de traiter leurs opposants de dimanche d’islamophobes !!!


http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article441


__________ 

 



Depuis l’histoire du fameux sketch, Dieudonné enchaine les dérapages frôlant l’antisémitisme et les rapprochements avec l’extrême droite. De déclarations en fréquentations douteuses, « l’humoriste » a progressivement franchi la ligne jaune. En 2004, il participe à la campagne EuroPalestine avant d’être exclu par le collectif qui lui reproche sa promiscuité avec Alain Soral et Ginette Skandrani. Dès lors, rien ne pourra arrêter sa fuite en avant et l’escalade vers l’antisémitisme. Après avoir parrainé le site les Ogres, Dieudonné s’affiche aux côtés de Jean-Marie Le Pen à la fête des BBR de 2006. Il poursuit sur sa lancée en participant à un voyage au Liban avec Soral et sa clique. Il n’hésite pas, en grand mécène, à mettre son théâtre de la Main-d’or à disposition de Kemi Seba ou d’Égalité et Réconciliation. Malgré de multiples sketches contre les religions, il organise le baptême et le parrainage de sa fille par Jean-Marie Le Pen à l’église traditionaliste de Saint-Éloi. Le 26 décembre 2008, à l’occasion d’une représentation au Zénith, il sombre définitivement. Devant 5000 personnes, il invite le négationniste Robert Faurisson à monter sur scène. Au cours d’une mise en scène macabre, un technicien habillé en déporté juif portant une étoile de David sur la poitrine remet à Faurisson « le prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ». Désormais, Dieudonné aura du mal à faire pire...

http://rlf-mlv-antifasciste.blogspot.com/2009/06/dossier-barricata-dieudonn…


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SenobItna


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 52

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 18:02 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Deux autres articles :

- http://lmsi.net/Un-negationnisme-respectable
- http://lmsi.net/Memoire-de-la-Shoah-memoire

Voici un extrait :


L’impasse Dieudonné
À partir de ce constat, les difficultés commencent. Le cas de Dieudonné est là pour nous rappeler les dérives auxquelles ce juste constat peut conduire s’il n’est pas réfléchi et analysé politiquement : concurrence des victimes, focalisation sur un « lobby sioniste » considéré comme unique responsable de l’occultation des autres crimes... - bref : construction d’un nouveau bouc émissaire et retour des vieux habits de la rhétorique antisémite (« Dieu argent », « Peuple élu », « pleurnicheries »...).
Cela dit, les dérives de Dieudonné ne doivent pas nous faire oublier la part de vérité sur laquelle viennent s’agréger rancoeurs, amalgames et provocations racistes : une indiscutable inégalité de traitement dans la reconnaissance des différents crimes contre l’humanité, dont témoigne le silence de mort qui a accompagné les propos négationnistes de Max Gallo. En d’autres termes, une fois condamnés les propos de Dieudonné, tout reste à faire.
Pour commencer, précisons que la formule « pornographie mémorielle », s’il n’y avait eu qu’elle, n’aurait pas posé de problème de racisme : cette formule peut être un moyen polémique, choquant certes, mais pas raciste, de critiquer un traitement sensationnaliste de la Shoah, privilégiant l’émotion suscitée par des images d’archive insoutenables plutôt que la réflexion sur les causes du crime et les moyens d’en tirer des leçons pour le présent. Le problème est que Dieudonné ne l’a pas employée en ce sens, et qu’il a tenu, autour de cette dénonciation de la « pornographie mémorielle », des propos beaucoup plus problématiques (ces propos sont mentionnés dans la note 1).
Reconnaissons aussi que les « extrémistes sionistes » que dénonce Dieudonné existent bel et bien, que leurs positions tant sur le conflit israélo-palestinien que sur la politique intérieure française sont détestables et doivent être combattues [10] et que certains d’entre eux tiennent effectivement des discours inacceptables invoquant « l’unicité de la Shoah » pour relativiser la gravité des autres crimes contre l’humanité.
Mais ajoutons immédiatement que ces extrémistes sionistes ne sont ni les seuls ni même les principaux responsables de l’occultation du tort fait aux Noirs. C’est sur ce point que le discours de Dieudonné commence à dériver : dans la surestimation de leur pouvoir de nuisance - surestimation qui aboutit à une focalisation sur un « unique responsable », autrement dit sur un bouc émissaire, qui rappelle les pires stéréotypes antisémites - et cela d’autant plus que Dieudonné a parfois glissé de « sionistes » à « juifs », et même « les Juifs » [11].
Au-delà du cas de Dieudonné, c’est là que commencent souvent les dérives : dans l’idée simpliste et mécanique selon laquelle le trop peu de place occupée par la souffrance des Noirs dans la mémoire nationale, dans les programmes scolaires et dans les consciences antiracistes serait dû au fait que « les Juifs prennent toute la place ». En réalité, tout s’oppose à cette vision simpliste : on parlait très peu de la Shoah dans les années 50, 60 et 70, que ce soit dans les films [12], dans les médias, à l’école, dans les discours politiques... Pour autant, parlait-on davantage de l’esclavage des Noirs, du génocide arménien ou des crimes coloniaux ? Non. On en parlait même encore moins qu’aujourd’hui. L’esclavage a été aboli définitivement en 1848 ; jusqu’à 1940, il s’est donc passé un siècle avant qu’ait lieu la Shoah. Au cours de ce siècle, il n’y avait aucune « mémoire de la Shoah » pour « occuper la place », et pourtant la mémoire de l’esclavage a été totalement occultée.
La vérité, c’est que la reconnaissance des différents crimes ne fonctionne pas par vases communicants : parler plus de l’un ne signifie pas nécessairement parler moins de l’autre ; on peut parler beaucoup de tous les crimes à la fois (c’est ce vers quoi il faut tendre : continuer de parler beaucoup de la Shoah, commencer à accorder la même place à l’esclavage et aux autres crimes contre l’humanité) comme on peut ne parler d’aucun (c’est un peu la situation qui régnait en France dans les années 50).
La vérité, c’est que l’occultation du tort fait aux Noirs - comme du tort fait aux colonisés - repose sur des ressorts beaucoup plus anciens, profonds, puissants et complexes que la formation récente d’une mouvance sioniste ultra-droitière au sein des élites associatives juives de France. Si les Noirs sont injuriés, si leur mémoire est bafouée, si un Max Gallo peut en toute impunité et en toute innocence leur cracher son mépris à la figure, ce n’est pas « parce qu’une petite clique de Juifs fascistes en veut aux Noirs de concurrencer la Shoah » : ce qui est en cause, c’est la quasi-totalité des élites politiques françaises catholiques, protestantes, laïques, athées, républicaines, progressistes..., qui sont structurées par une idéologie, une culture et un imaginaire républicanistes profondément chauvins, ethnocentristes voire racistes [13]. Ne pas prendre en compte le système politique qui est à l’origine d’un tort subi, en rabattre toute la responsabilité sur un groupe social délimité (en l’occurrence les extrémistes sionistes), tel est le premier faux pas qui conduit de la révolte légitime aux divagations racistes.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lampion


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 32
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 18:13 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

merci pour cette mise au point SenobItna.
Je parlais avec un indigné et j'avais du mal à trouver les arguments contre dieudonné que lui supportait.
faire gaffe aussi à l'upr qui a essayé de s'incruster aux ags à lyon et à etienne chouard, proche de thierry meyssan l'un des chefs de file du conspirationnisme en france
http://paris.indymedia.org/spip.php?article8340
_________________
Réveillons nous pour mieux rêver !


Revenir en haut
dartagnan


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 10

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 19:28 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Les chacals sont partout!

Décidément, empêchons-les de parler.
Je propose qu'on les fiche aux AG, puis qu'on les suivent et qu'on les castagne, ce sera plus démocratique comme ça. Une démocratie réelle c'est bien, encore faut-il dénigrer le droit à certains citoyens de s'exprimer. Comme ça ce sera notre démocratie bien à nous. J'étais inquiet, je me demandais ce que faisait la police, à part surveiller les manifs, à part vider la crèche des indignés. Mais me voilà rassuré, nous avons leurs supplétifs bénévoles. Dormez tranquille, la police de la pensée veille pense pour nous tous indignés.

Merci snob etna, de ce copié/collé.

Trois pater noster, quatre récitation de tes posts, et je me sentirais bien mieux.


Revenir en haut
ramiro


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2011
Messages: 102

MessagePosté le: Ven 25 Nov - 17:43 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Pour commencer je me demande ce que Dieudonné vient faire sur un site comme le notre ?

Sinon, merci SenobInta et Lampion pour leur abondante bibliographie sur Dieudonné et ses relations troubles.
J'aimerais aussi ajouter que ce Monsieur se permet de rigoler des peuples assassinés par les Nazis avec Faurisson qui est un historien révisionniste et que ça, c'est particulièrement dégueulasse.

Pour compléter vos commentaires, et pour convaincre les dernières personnes qui vivent avec l'image erronée d'un "Dieudo comique un peu provoc' "je ne peux que vous conseiller de vous procurer "La galaxie Dieudonné: pour en finir avec les impostures" de Michel Briganti, André Déchot, et Jean Paul Gautier, récemment paru aux éditions Syllepse (10 euros)

http://www.conspiracywatch.info/La-galaxie-Dieudonne-pour-en-finir-avec-les…
Dans leur bouquin les trois auteurs montrent bien l’histoire, les orientations, les réseaux nationaux et internationaux, les contacts et le parcours des diverses composantes de la « galaxie Dieudonné » . 


http://idata.over-blog.com/2/95/87/89//tableau_de_la_galaxie_Dieudo.gif




Sinon, CED, le sketch que tu mets en ligne est assez vieux (il date de 1995 je crois) et il existe d'autres sketchs de canal + où les humoristes de Groland et des Guignols se désolidarisent complètement de Dieudonné.



Revenir en haut
tchop


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2011
Messages: 19
Localisation: internationale

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 04:11 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Archives de catégorie : Dieudonné
01 novembre 2010
L’écrivain Yann Moix, la pétition et les négationnistes
Version réactualisée le 2 novembre avec réaction de Yann Moix et avec la deuxième liste de signataires (7 DECEMBRE 2010).
Il en est ainsi des pétitions. L’identité  des signataires est souvent au moins aussi riche en enseignements que l’intitulé.Paul-Eric Blanrue, compagnon de route de Dieudonné, militant issu de l’extrême droite, qui s’évertue à brouiller les pistes et se prétend désormais "chaveziste", a  une obsession: l’abrogation de la loi Gayssot, qui a instauré  le délit de contestation de crimes contre l’humanité.
Il s’y consacre depuis plusieurs mois sur les  sites internet participatifs- comme Le Post , où il a une page personnelle, ou Agoravox. Là où la donne est en train de changer, c’est qu’il s’est trouvé quelques "idiots utiles" pour parapher un texte, aux côtés de ce qui constitue un véritable Bottin mondain négationniste, Greciste et/ou nationaliste révolutionnaire, le tout complété par quelques "plumes" de Riposte Laïque dont l’ultra-laicisme de façade cache de moins en moins un alignement systématique et sans grande boussole sur la rhétorique de l’extrême droite “dure”.. On y retrouve aussi de nombreux étrangers (surtout Italiens, Belges, Suisses et Américains) issus de la Nouvelle Droite ou, pour certains d’entre eux, du néo-nazisme avéré.
On évacuera donc ici assez vite les têtes de gondoles qui servent à vendre la pétition et surtout à servir de cache sexe à des cohortes éminemment plus politiques.
Cet été, donc, était lancée une pétition pour l’”abrogation de la loi Gayssot”. Le texte utilisait le cas de Vincent Reynouard pour appuyer son propos. Condamné à un an de prison ferme le 8 novembre 2007 pour contestation de crimes contre l’humanité, après la diffusion d’une “brochure” contestant le génocide des jufs par les nazis, Vincent Reynouard est un “client”: Catholique intégriste et national-socialiste avoué, cet ancien membre du PNFE- un groupuscule néonazi- a été révoqué de l’éducation nationale. Il est en outre extrêmement actif sur le net où il s’échine à se tailler un costume de “proscrit pour ses idées”, ce qu’a encore renforcé son incarcération.
Petit tour d’horizon non-exhaustif des familles représentées parmi les quelques 970 signataires du texte.
Les "idiots utiles". Evidemment, ce sont ceux que M. Blanrue a mis au début de la liste. Certains sont étonnants. Comme l’écrivain Yann Moix qui affiche un soutien appuyé à la cause israélienne, et qui a récemment traité d’antisémite le responsable des cinémas Utopia (au motif qu'il boycottait un film israélien).Il y a aussi Robert Ménard, ex-président de Reporters Sans Frontières, ou encore le journaliste Dominique Jamet.
A gauche, peu de prises : le philosophe libertaire américain Noam Chomsky a soutenu l’initiative. Un de ses proches, le belge Jean Bricmont, a été l’un des plus actifs pour faire diffuser la pétition. Mgr Jacques Gaillot, a quant à lui, retiré sa signature. On trouve aussi un journaliste québécois du quotidien cubain Granma, Jean-Guy Allard. Ce dernier dénonce avec constance Robert Ménard comme un "agent de la CIA".
Les négationnistes. Tout le « gotha » a signé, à l’exception de ceux passés au Mouvement des damnés de l’impérialisme, comme Ginette Skandrani et Serge Thion.
Il ya donc les frères Faurisson,  Robert et Jean ainsi que leur soeur Yvonne Schleiter; Pierre Guillaume; l’ ancien avocat de Robert Faurisson Eric Delcroix; Jean Plantin; Pierre Panet (autre proche de Dieudonné et auteur d’un texte intitulé “Robert Faurisson un humaniste”); Michèle Renouf; Mondher Sfar.
Il y a encore Michel Delacroix (auteur d’un pastiche négationniste); Georges Theil; Guillaume Nichols, traducteur en anglais de Faurisson; Andrew Slade; Henri Roques; Bernard Notin, Siegfried Verbeke, qui a été condamné aux Pays-Bas et est un proche de Vincent Reynouard. Ainsi que Mariette Paschoud négationniste suisse condamnée ou encore l’italien Franco Damiani.
On note aussi la présence de Roger-Guy Dommergue dit “Polacco de Menasce”. On ajoutera encore la signature de Richard Glize qui, s’il ne s’est pas signalé par des écrits négationnistes, a été poursuivi pour avoir diffusé une revue antisémite à l’université de Lyon-III, Le livre de philosophie culturelle. Tout comme Jean Brière, ancien porte-parole des Verts, exclu du parti après des déclarations antisémites notamment parues dans son livre “Le rôle belligène d’Israel et du lobby sioniste” aujourd’hui au Mouvement écologiste indépendant d’Antoine Waechter. Ou Israel Shamir, qui a parainné avec Mondher Sfar et Ginette Skandrani à l’édition du faux antisémite Le Manifeste (judéo-nazi) d’Ariel Sharon.
=> Lire sur ce sujet, et en liaison avec le paragraphe suivant, l'article très complet de ReflexES sur le procès Dieudonné.
La bande à Dieudonné/ Egalité et Réconciliation. On y retrouve donc le nouvel avocat de Faurisson et de Dieudonné, John Bastardi-Daumont; Dieudonné et sa compagne, Noémie Montagne; Olivier Mukuna auteur d’un livre sur Dieudonné; Cyril Rey-Coquais, Maria Poumier et Francesco Condemi, tous trois  anciens de la liste “antisioniste”; Jacky Sigaux, assistant de Dieudonné; Alain Soral; Laurent James; Marc George (ex secrétaire général d’Egalité et réconciliation, il soutient désormais Bruno Gollnisch); Tahir de la Nive; Pascale Giaj ou encore Johan Livernette. Et aussi Michel Drac (1).
Dans un autre genre, on relève également des conspirationnistes comme l’américain Ed Kendrick qui soutient que le Mossad est derrière les attentats du  11 septembre, ou la française Nicole Guihaumé.

FN et périphérie. Si aucune personnalité de premier plan du Front national n’a apposé sa signature, certains cadres n’ont pas hésité à le faire. Comme Hugues Petit, membre du comité central, du bureau politique et président du Conseil scientifique du FN. On retrouve aussi Erwin Vétois, qui écrit dans le mensuel Droite ligne (2). L’ancien candidat FN Axel Loustau est aussi signataire.
A côté du FN, on retrouve Thomas Joly, n°2 du Parti de la France de Carl Lang. Jérôme Bourbon et Camille Galic, respectivement actuel et ancienne rédactrice en chef de Rivarol. On peut aussi voir la signature de Franck Abed, contre-révolutionnaire, responsable du site GenerationFA8. Il y a encore Jean-Claude Manifacier, ancien conseiller régional du Languedoc-Roussillon, passé au MNR (3).
Des anciens de la mouvance sont là comme l’ancien milicien et collaborateur François Brigneau, ou encore l’éditeur Philippe Randa. On peut y voir aussi François Ferrier, ex-RPR, ex-FN aujourd’hui à la Nouvelle droite populaire. Ou l’intégriste Henri de Fersan, condamné pour apologie de crimes de guerre et le chanteur d'extrême droite Dr Merlin alias Christophe Lespagnon.
A l’étranger, on note aussi Filiberto Pesciaroli, dirigeant du parti d’extrême droite italien la Destra (4).  Ainsi que le Belge Ivan de Duve, admirateur des écrits politiques de Drieu La Rochelle. Ou Koen Dillen, fille du fondateur du parti flamand d'extrême droite Vlaams Belang, Karel Dillen qui a été le traducteur de Paul Rassinier .
Grécistes. Jean-Yves Le Gallou, ancien du Grece et proche du Bloc est aussi présent. Il avait d’ailleurs diffusé le texte sur son site internet, Polémia (5).http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/dieudonne/#_ftn5
Mais aussi le Suisse Pascal Junod, ancien avocat de Roger Garaudy, président de l’association des amis de Robert Brasillach et animateur du cercle Thulé.
Parmi les grécistes, on trouve Philippe Baillet, spécialiste de Julius Evola, qui fut proche de Claudio Mutti, l’autre ”évolien” et lui aussi signataire. M. Baillet développe désormais une islamophobie radicale et des thématiques antisémite et de racialisme biologique. Ou Tomislav Sunic, autre figure de cette sensibilité Grece/Nouvelle droite, qui met l'accent aujourd'hui sur le racialisme blanc.
Néo-nazis revendiqués. Roger Degremont qui anime un cercle très IIIe Reich depuis son pavillon de banlieue parisienne est, entre autres, de la partie tout comme l’américain Kevin Alfred Storm, condamné par ailleurs pour possession de photos pédophiles ou Raoul Raketitch, ex de la FANE, de Militant et du FN.

Les identitaires. Deux cadres identitaires, Richard Roudier (ex-tête de liste de la Ligue du Midi aux régionales de 2010 et président du Comité de soutien à Réné Galinier) et Benoît Loeuillet, (responsable de la Librairie du Paillon à Nice et ancien candidat dans le 6e canton de Nice et secrétaire général de Nissa Rebella) sont signataires du texte. Cela ne va pas arranger les affaires de Fabrice Robert, qui, depuis qu’il a diffusé sa tribune où il affirmait se défaire de son passé de militant d’extrême droite radicale, doit gérer certains militants pas vraiment rentrés dans la ligne.
Riposte Laïque. Un certain Luc Roche et le dénommé Marc Noé (6) sont signataires notamment sous l’étiquette de Riposte laïque (RL). Ce dernier est l’auteur d’un texte sur le site de RL, paru le 18 octobre sous le titre « Pour guérir la France malade, il faut abroger les lois antiracistes, liberticides et anti-françaises ». Le raisonnement est le suivant : pour faire sauter le verrou du délit de diffamation raciale instauré par la loi Pleven de 1972 – et sans doute pour faire bonne mesure- il faut faire sauter la loi Gayssot. Selon M. Noé cet arsenal législatif oblige à avoir une "opinion halal".
On attend avec impatience de Riposte laïque qu’ils exposent leurs vues sur la loi Gayssot au Bnai Brith qui les ont invité pour leur salon du livre le 14 novembre...


*** 
En conclusion. Sur son blog, Yann Moix explique « pourquoi » il est « contre la Loi Gayssot », avec des arguments qui sont tout à fait recevables dans le cadre d’un débat intellectuel. Il cite également une prise de position de Robert Badinter qui s’est prononcé aussi contre la loi Gayssot. Une chose est d’avoir une discussion sur la question, une autre est de signer une pétition aux côtés de néonazis et de négationnistes à la manœuvre et de leur servir de caution morale et de produit d’appel médiatique. L’on supposera que Yann Moix n’a pas vu le piège.  
NB: Toujours sur son blog "Suivez-Moix", hébergé par la Règle du jeu, la revue de BHL, Yann Moix explique comment il s'est fait piéger. "J’ai été contacté il y a quelques jours au sujet d’une pétition contre la loi Gayssot dont Robert Badinter devait être le signataire vedette. On m’a promis un Robert (Badinter) mais, hélas, j’ai découvert un tout autre Robert, in fine, sur la liste :  Faurisson !" L'écirvain poursuit: "Bien que n’étant pas favorable à cette loi qui (...) me semble impropre à combattre les faussaires et les insulteurs des morts de la Shoah,  je n’admettrai d’aucune manière(...) que mon nom figure sur une pétition signée par M. Faurisson ou par quelques autres sires de moindre notoriété mais de même acabit.Je n’accepterai jamais (...) que mon nom soit associé à quelque démarche visant, de quelque manière que ce soit, à réhabiliter ou banaliser le révisionnisme. C’est pourquoi je déclare ici, fermement et officiellement, ne pas faire partie des signataires de la pétition circulant actuellement contre la loi Gayssot. Le seul rapport que j’ai avec eux est le total mépris que je leur porte. Quiconque propagera ou insinuera le contraire à partir d’aujourd’hui devra, par conséquent, savoir qu’il diffuse une information erronée, injurieuse, calomniatrice – et en supporter les conséquences."
************
(1) Qui s’est récemment rapproché de Serge Ayoub et de son mouvement Troisième voie.
(2) Lancé par Yvan Benedetti et qui soutient ouvertement Bruno Gollnisch dans la succession de Jean-Marie Le Pen
(3) Il est signataire de la pétition lancée par Synthèse nationale sur la sécession de l’Europe.
(4) Qui entrentient de très bons rapports avec le FN puisque David Rachline, coordinateur national du FNJ était l’invité du mouvement de jeunesse de la Destra.
(5) Plusieurs contributeurs réguliers de ce site sont aussi signataires.
(6) Il est signataire de la pétition lancée par la Synthèse nationale sur la sécession de l’Europe
*** 
NB: Le 7 décembre, une deuxième liste de signataires a été publiée. Cette fois, pas de "stars", mais des figures de l'extrême droite ont signé. Comme le terroriste Carlos; Frédéric Chatillon (ancien gudard proche de Marine Le Pen);Thierry Meyssan (fondateur du Réseau Voltaire, il a fait un voyage en Syrie, notamment avec MM. Chatillon, Soral et Dieudonné, tous signataires de la pétition); Ingrid Rinlaud (négationniste historique); Roland Hélie de la nouvelle droite populaire; Pierre Descaves; Jean Larrieu qui tenait la librairie d'extrême droite parisienne Ogmios); Michel Schneider ou encore Eric Adelofz, le webmestre du site d'extrême droite Club Acacia. Il y a aussi Christophe Georgy, proche de Bruno Gollnisch, responsable du DPS dans l'Est et membre de l'Oeuvre française. Il anime notamment le Cercle des amis de Léon Degrelle. Normand Baillargeon, libertaire canadien, professeur d'université au Québec et proche de l'intellectuel Noam Chomsky. Des proches des identitaires ont aussi signé comme l'écrivain Jean Robin ou le dirigeant breton du Bloc et de la maison Ti-Breizh, Yan Vallerie.
via droites extrèmes : http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/dieudonne/
_________________
Il n'y a de communauté que dans des rapports singuliers. Il n'y a jamais la communauté, il y a de la communauté, qui circule.


Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 17:10 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Lampion a écrit:

et à etienne chouard, proche de thierry meyssan l'un des chefs de file du conspirationnisme en france
http://paris.indymedia.org/spip.php?article8340
encore un raccourcis sur les idées ?


 
Citation:
Pour commencer je me demande ce que Dieudonné vient faire sur un site comme le notre ?
Un site comme le nôtre entend s'interroger sur la société dans son ensemble. Quand on me dit que je suis un "traitre" ou un "con" si je matte Dieudonné, j'aime savoir pourquoi. Donc si des gens peuvent m'apporter des éléments de reflexion qui m'auraient échappés lors de mes propres recherches, pour permettre de statuer sur des cas d'école et d'actualité, c'est bon à prendre non ?

Je ne peux pas prendre le temps maintenant d'explorer tout ce qui est dit ici mais j'espere pouvoir bientôt.
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tchop


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2011
Messages: 19
Localisation: internationale

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 10:08 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

hello
Je ne sais pas si je me souviens d'avoir traité quelqu'un de con ou de traître quand il disait mater les vidéos de Dieudonné. Je ne pense pas l'avoir fait un jour. Mais là n'est pas le sens du propos .
Dieudo est-il représentatif des Indignés ou des valeurs des Indignés ? Y’a-t-il vraiment un débat pour essayer de disculper ou d’enfoncer Dieudo aux vues des différentes infos apportées ici ?
Dieudo a été marrant un certain temps, mais ce temps est révolu… c’est con, c’est triste, le mec a du talent, mais cela ne suffit pas, ou du moins ne suffit maintenant pour passer des frasques à un artiste qui n’a cessé de se positionner dans la frange la plus à droite de la droite avec le PAS. Alors oui, il fût un temps où il s’était positionné à Dreux contre le FN etc… ce temps là est bel et bien révolu. A un moment donné il faut faire le deuil de ce qu’on a cru voir ou voulu voir chez l’autre. Lui dire qu’il fait fausse route ou qu’il mélange n’est pas insultant, à mon avis, au contraire. C’est plutôt qu’on tient à la personne et qu’on trouve que ce quel fait est important. Sinon on s’en foutrait et on ne dirait rien, car à mon avis il n’y a pas pire que l’indifférence. Alors oui, Dieudo en a certainement pris plein la tronche. Il en a tellement pris que maintenant il porte une haine en lui qui le dépasse. Il est devenu ce qu’il pourchassait, lui qui était un temps contre « les frontières géographiques, religieuses, ethniques, sociales »...
_________________
Il n'y a de communauté que dans des rapports singuliers. Il n'y a jamais la communauté, il y a de la communauté, qui circule.


Revenir en haut
ramiro


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2011
Messages: 102

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 12:27 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Dieudonné ne fait en rien avancer la cause des "indignés". Il ne parle pas d'économie, il ne parle pas de la crise, en fait...il ne parle pas de sujet qui nous touchent, ici...Ce qu'il fait c'est de la provoc' stérile en invitant des historiens révisionnistes dans ses show, c'est des alliances plus que douteuses avec l'extrême-droite, les intégristes, les conspirationistes...ça n'a rien à voir avec les indignés.

Sinon, je ne pense pas avoir traité quelqu'un de con.


Revenir en haut
Nicolas T.


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2011
Messages: 5

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 21:56 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

"La galaxie Dieudonné"... ^^ Rien que le tableau: "Thierry Meyssan: Bascule [...] dans un délire conspirationniste ("le 11 Septembre est une gigantesque manipulation")", "illuminés divers", " 'pape' du négationnisme ", Alain Soral est "l'idéologue de Dieudonné"... Pour le parrainage, info ou quenelle?

 
Citation:
La composition de cette liste ayant déjà été maintes fois commentée, nous rappellerons simplement ici le parcours de certains de ses membres, démontrant ainsi clairement qu’il ne s’agit pas d’une liste antisystème mais bien d’une liste antisémite
Très discutable, on évoque les implications politiques de 4 ou 5 membres et ça permet de conclure "Cette liste est donc tout sauf antisystème : un agglomérat d’antisémites, de néo-fascistes et de paranoïaques." Bel argumentaire!



 
Citation:
Dieudo a été marrant un certain temps, mais ce temps est révolu

(Je suppose que c'était un avis personnel, si on considère qu'il parvient à afficher complet à ses spectacles en sachant qu'on lui refuse des salles et la publicité "de masse"!)

 
 
Citation:
il ne parle pas de sujet qui nous touchent, ici


Bah y a un rapport avec la liberté d'expression aussi... (ex: Loi Gayssot)



 
Citation:
Ce qu'il fait c'est de la provoc' stérile en invitant des historiens révisionnistes dans ses show

Donc tu penses pas qu'il puisse y avoir un message là-dedans? (autre que faire parler de lui)


Revenir en haut
tchop


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2011
Messages: 19
Localisation: internationale

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 07:29 (2011)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné Répondre en citant

Nicolas T. a écrit:
"La galaxie Dieudonné"... ^^ Rien que le tableau: "Thierry Meyssan: Bascule [...] dans un délire conspirationniste ("le 11 Septembre est une gigantesque manipulation")", "illuminés divers", " 'pape' du négationnisme ", Alain Soral est "l'idéologue de Dieudonné"... Pour le parrainage, info ou quenelle?

 
Citation:

La composition de cette liste ayant déjà été maintes fois commentée, nous rappellerons simplement ici le parcours de certains de ses membres, démontrant ainsi clairement qu’il ne s’agit pas d’une liste antisystème mais bien d’une liste antisémite

Très discutable, on évoque les implications politiques de 4 ou 5 membres et ça permet de conclure "Cette liste est donc tout sauf antisystème : un agglomérat d’antisémites, de néo-fascistes et de paranoïaques." Bel argumentaire!



 
Citation:

Dieudo a été marrant un certain temps, mais ce temps est révolu


(Je suppose que c'était un avis personnel, si on considère qu'il parvient à afficher complet à ses spectacles en sachant qu'on lui refuse des salles et la publicité "de masse"!)

 
 
Citation:

il ne parle pas de sujet qui nous touchent, ici



Bah y a un rapport avec la liberté d'expression aussi... (ex: Loi Gayssot)



 
Citation:

Ce qu'il fait c'est de la provoc' stérile en invitant des historiens révisionnistes dans ses show


Donc tu penses pas qu'il puisse y avoir un message là-dedans? (autre que faire parler de lui)
OUi, autant pour moi, je reformule le truc: Dieudo m'a amusé un moment, maintenant son soi-disant humour ne distille que la haine.

Mais de quel "message là-dedans" veux tu parler, Nicolas T. ? 

_________________
Il n'y a de communauté que dans des rapports singuliers. Il n'y a jamais la communauté, il y a de la communauté, qui circule.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:26 (2017)    Sujet du message: [DEBAT] Dieudonné

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum -> Discussions diverses -> Politique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com