Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum

Le forum des Indignés Strasbourg
Groupes de travail des Indignés (Strasbourg)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum -> Discussions diverses -> Démocratie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SenobItna


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 52

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 11:45 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

J'aimerais lancer une discussion à propos des futures élections présidentielles en fRance, discussion dont les enjeux me semblent concerner l'orientation du mouvement des Indigné-e-s.

Voilà. Le mouvement des Indigné-e-s porte une critique de la représentativité (rejet des partis, des syndicats, horizontalité des Assemblées, appel à réaliser la « démocratie réelle » ici et maintenant, etc.) et revendique une certaine conflictualité avec le pouvoir (occupations sans autorisation, opposition aux expulsions en Espagne, ouverture de squats...).

Etant donné ces deux points, il me paraît relativement clair que ce mouvement ne peut pas ne pas se préoccuper des présidentielles qui arrivent. Les présidentielles, ce sont des tonnes de mensonges, de promesses, de harcèlement publicitaire, de thèmes nauséabonds, etc. pour mendier quelques « voix » ; c'est aussi des sommes ahurissantes englouties, des conflits de pouvoir, de lobbying... pour rien.
Non pas parce que les politiciens sont « méchants » ou « pourris », mais parce qu'une fois élus aux commandes d'un système, ils doivent à la fois conserver leurs privilèges de fonctionnaires, leurs privilèges de classe, continuer de faire fonctionner ce système et se démêler avec la géopolitique, bref, de Marine Lepen à Mélenchon, c'est, au final, kif-kif : les prisons et les CRAs continuent d'emprisonner, les SDF sont toujours expulsés, les non-blancs continuent à subir le racisme institutionnel, l'ouvrier de se faire exploiter... Rien ne changera, ou plutôt si : si on a quelqu'un de gauche, il chialera peut-être en détaillant les mesures d'austérité à venir dans cette période de crise, mais bon, on les prendra quand même dans la tronche (faut-il rappeler qu'en Grèce et en Espagne, c'était « la gauche » au pouvoir ?).

Si l'on rejette la représentativité, il est clair pour moi qu'on ne doit pas se lancer dans une pratique de lobbying politique à la ATTAC, ou lutter pour « mettre la pression sur les partis » : c'est en dehors de tout ça qu'on doit s'organiser, et ce sont donc contre les élections qu'on doit agir.
Agir ne signifie pas « appeler à l'abstention » (c'est oublier tous ceux qui n'ont même pas le droit de s'inscrire sur les listes électorales), agir signifie mettre en place des pratiques visant à perturber le bon déroulement du système électoral : interventions dans les réunions des partis, arrachage des affiches électorales, subtilisation des tracts partisans, etc.

Les élections sont dans 4-5 mois, ça nous donnerait du temps pour imaginer des choses, parler aux gens, etc. Bref, qu'en pensez-vous ? Remettre en question la légitimité de la propagande électorale, de la manière dont sont abordés les thèmes, du vote, me paraît dans le prolongement logique du mouvement des Indignés.
_________________
Nique la fRance !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Déc - 11:45 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 12:53 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Citation:
Les présidentielles, ce sont des tonnes de mensonges, de promesses, de harcèlement publicitaire, de thèmes nauséabonds, etc. pour mendier quelques « voix » ; c'est aussi des sommes ahurissantes englouties, des conflits de pouvoir, de lobbying... pour rien.


C'est aussi en partie ce qui bride notre mouvement : les gens ont l'espoir. Beaucoup semblent voir le vote comme une claque salvatrice qu'ils pourront infliger.. Et même si comme tu le dis, tous les courtisans ne proposent de promesses dont la réalité a pu être observée en Espagne ou Grèce, ils arrivent à séduire les gens.
(A coté, les indignés, un peu moins)


Après, qu'amènerait de "perturber le bon fonctionnement" ? N'est ce pas tendre la perche pour que les médias nous dessinent en vandaliseurs ?
Qu'apportera en juin le fait d'avoir perturbé en mars ?
Encore une fois, c'est egocentré : ça part du fait que nous, nous refuserions les élections. Mais en ouvrant ce regard, on note que la population semble vouloir de ce jour d'expression. Qu'en tout cas, elle se "repose" dessus. Ainsi, il faudrait non pas chercher à casser mais à profiter de ce moment de sondage.
Chercher des solutions réelles.

Citation:
Voilà. Le mouvement des Indigné-e-s porte une critique de la représentativité (rejet des partis, des syndicats, horizontalité des Assemblées, appel à réaliser la « démocratie réelle » ici et maintenant, etc.) et revendique une certaine conflictualité avec le pouvoir (occupations sans autorisation, opposition aux expulsions en Espagne, ouverture de squats...).

Vote blanc ?

Je veux dire un vote blanc, non pas pour dire qu'on ne sait pour qui voter : un vote pour soutenir un "projet blanc", un véritable projet de société un minimum concret. Le genre de trux qui nous manque pour passer de "contestataires" à "porteur de propositions qui donnent très très envie".


Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 13:21 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Voter = créditer

C'est cautionner ce système de fonctionnement, cautionner la "représentativité" (élire des "représentants" qui proposent ou votent, au final, des trucs dont nous ne voulons pas (pour beaucoup) (comme par exemple envoyer des troupes prêter main forte à l'otan)

C'est aimer la solution du "moins pire", autrement appelé le "vote-pince-à-linge".

C'est, à mon sens, au niveau des Indignés, s'avouer vaincus ?
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 14:11 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Citation:
Voter = créditer

Pas.. forcément.

Le vote, en soi, c'est pas "le système". C'est d'avantage "la voix des citoyens qui s'expriment".
Or, voulons-nous cautionner et porter la voix de tous ou non ?

Voter, c'est participer à un sondage assez représentatif.
A t-on un quelconque moyen d'utiliser ce vote à notre avantage ? De redonner sa pleine capacité aux citoyens qui l'utilisent ?


Le problème vient plutôt dans les suites à donner à ce vote. Actuellement, voter blanc, ne pas voter, voter sarko, toutes les propositions conduisent au même point.
Ne pas voter, c'est aussi "cautionner le système" (-citation d'Einstein disant que c'est ceux qui n'agissent pas qui font courir le monde à sa perte-).

Donc que faire pour que ce système nous écoute ?
Que faire pour qu'on n'ait pas le choix d'écouter l'ensemble des citoyens ?


Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 13:11 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

 
Citation:
Ne pas voter, c'est aussi "cautionner le système" (-citation d'Einstein disant que c'est ceux qui n'agissent pas qui font courir le monde à sa perte-)
Shocked
einstein ne parlait SANS DOUTE PAS de ceux qui refusent de cautionner la mascarade en ne votant pas; il parlait SUREMENT de ceux qui restent en pentoufles ("le silence des pentoufles me fait plus peur que le bruit de leurs bottes")

Je ne vote pas (si vs voulez du carton, j'ai ma carte electorale) mais ne t'inquiète pas ... il ne me viendrait pas à l'idée que cet acte puisse contribuer au "système" ... (si le vote blanc était gage de remise en cause réelle, j'aurais peut-être une autre approche)
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 13:39 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Citation:
Je ne vote pas (si vs voulez du carton, j'ai ma carte electorale) mais ne t'inquiète pas ... il ne me viendrait pas à l'idée que cet acte puisse contribuer au "système" ... (si le vote blanc était gage de remise en cause réelle, j'aurais peut-être une autre approche)

Moi non plus à la base je compte pas voter faute d'avoir un candidat qui vende autre chose que du rêve.
Mais en restant chez moi, en n'agissant pas, je vois mal comment faire influer la chose.

Le vote blanc a ça de plus qu'il montre un engagement de la part d'un citoyen, qui exprime une certaine volonté plutôt que de se taire.
Après, oui, le gros problème c'est que.. le vote blanc a pas plus d'utilité que l'abstention.

Mais c'est peut-être ce sur quoi travailler : faire un socle de propositions qui viennent derrière le vote blanc.
Des propositions pour que le vote blanc renvoi à quelquechose de précis plutôt qu'à une indécision.
Si la majorité (qui exprimerait un blanc massif) n'est pas entendue, nous pourrons alors asseoir nos propositions sur la représentativité affichée par le vote. Éventuellement passer d'indignés à révoltés. Et nous aurions cela de plus que nous serions unis derrière un socle d'idées, union qui plus est affichée par un score.


Revenir en haut
matricule_879864256986115


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 03:38 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

4rkiel a écrit:

Citation:
Je ne vote pas (si vs voulez du carton, j'ai ma carte electorale) mais ne t'inquiète pas ... il ne me viendrait pas à l'idée que cet acte puisse contribuer au "système" ... (si le vote blanc était gage de remise en cause réelle, j'aurais peut-être une autre approche)

Le vote blanc a ça de plus qu'il montre un engagement de la part d'un citoyen, qui exprime une certaine volonté plutôt que de se taire.
Après, oui, le gros problème c'est que.. le vote blanc a pas plus d'utilité que l'abstention.


       
     Conclusion : autant s'abstenir. Le système se contrefout de ton vote blanc et les élections ne sont pas faites pour changer les choses, au contraire. En réalité le système électif a favorisé l'émergence d'une aristocratie constituée de carriéristes cumulant les fonctions.  Ce qu'il faudrait, c'est revenir à l'essence de la démocratie et au tirage au sort.


Revenir en haut
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 04:52 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

(On débattra de la notion de tirage aléatoire dans un topic définissant la Démocratie.)

Autant s'abstenir pour ?
On gagne quoi à rester chez soi dans le sens où le système se contrefout d'avantage de l’abstention que du blanc..?

Je n'ai pas dit voter pour asseoir quelqu'un sur un trône. (Ou éventuellement "la population". )
J'ai dit qu'on pouvait "reprendre en main" ce système de vote, s'en servir pour reposer la question dans le sens qu'on voulait.

Ex : voulez-vous l'un des représentants ou préférez vous incarner d'autres idées et les appuyer ?


Moi je veux bien aller à la Réelle Démocratie. Mais elle ne s'obtiendra pas en claquant des doigts.
Et quoi de mieux qu'un vote pour savoir si l'ensemble du pays est d'accord avec nous (question réelle : si quelqu'un a des idées, qu'il n'hésite pas à la poster dans un topic) ?


Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 16:15 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

 
Citation:
Conclusion : autant s'abstenir. Le système se contrefout de ton vote blanc et les élections ne sont pas faites pour changer les choses, au contraire. En réalité le système électif a favorisé l'émergence d'une aristocratie constituée de carriéristes cumulant les fonctions.  Ce qu'il faudrait, c'est revenir à l'essence de la démocratie et au tirage au sort.
Okay hop !

Que cette aristrocratie se positionne de façon normale et légitime sur le vote blanc revient à couper la branche sur laquelle elle entend rester.
A nous de secouer l'arbre pour en faire tomber les fruits pourris Mr. Green
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
matricule_879864256986115


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2011
Messages: 27

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 23:50 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Ced a écrit:

 
A nous de secouer l'arbre pour en faire tomber les fruits pourris Mr. Green
 Il est grand temps bon sang !

Revenir en haut
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 00:54 (2011)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Citation:
A nous de secouer l'arbre pour en faire tomber les fruits pourris

Propose, propose..

(sans oublier que dans l'arbre, il n'y a pas que du pourris, il y a aussi tous ceux qui y trouvent juste leur compte. Les secouer et les faire tomber risque plus de les énerver contre nous qu'à tendre vers un ralliement où chacun pourrait s'exprimer)



En attendant, le soir des élections, entre :

"Flash Info : Devant la majorité du vote blanc, des millions d'indignés descendent dans la rue pour faire valoir le socle d'idées qu'ils ont construit ensemble sur ces 6 derniers mois"
ou
"Flash Info : "Type de gauche/droite" élu, le parti fête sa victoire et prépare ses prérogatives pendant que certains s'indignent encore"


C'est quoi qui a le plus de chances de découler vers du Réel changement ?


Revenir en haut
Ced


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 451
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: Mer 4 Jan - 18:56 (2012)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

En tous cas j'espère bien qu'aucune consigne de vote ne sera jamais formulée ?! du moins au nom des Indignés ..
qu'à titre personnel des gens s'affirment, ça me semble légitime et normal ...

On nous dit "fagotés par les partis" ou encore on entend qu'il y aura consignes de votes ... ça ne me semble pas être la réalité dans ce coin du monde !
On a AU MOINS ça chez nous Mr. Green
_________________
Du changement. Vite.
Indigné par: Nucléaire - La Santée < économie - Professionalisation de la politique - TV publique - Alimentation < économie - Démocratie représentative (en cours) ..


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
noname


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 146

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 04:18 (2012)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ? Répondre en citant

Citation:
En tous cas j'espère bien qu'aucune consigne de vote ne sera jamais formulée ?! du moins au nom des Indignés ..
qu'à titre personnel des gens s'affirment, ça me semble légitime et normal ...


Jusque là, on a jamais (?) forcer quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne voulait pas. Mais aller dans le sens d'une union, ce serait plus efficace. D'autant plus que beaucoup vont commencer à se poser la question de leur choix. On pourrait alors dispenser des conseils/débats/forums sur ce qui serait le meilleur choix plutôt que des consignes.

Cherchons le consensus.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:34 (2017)    Sujet du message: Quel positionnement des Indignés sur les Présidentielles ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Indignés Strasbourg Index du Forum -> Discussions diverses -> Démocratie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com